Vivre un été à Berlin…

Si l’hiver est relativement calme, l’été berlinois est si intense que ses habitants font preuve d’une énergie et d’une créativité extraordinaire pour profiter de chaque seconde. Les nombreux festivals qui se tiennent chaque année dans la capitale allemande sont le reflet de cette effervescence, et s’adressent à tous, familles ou fêtards.

Les festivités s’ouvrent avec le traditionnel MyFest, ensemble de manifestations dans les rues de Kreuzberg et Neukölln chaque 1er mai. Toujours très politisé, c’est également un rassemblement festif et familial, avec barbecues ambulants et concerts de rue. Le très célèbre Carnaval des cultures se tient lui chaque année en juin autour de Mehringdamm. Dans une ambiance festive et familiale, de nombreux stands représentatifs de différents pays du monde proposent de goûter des spécialités locales ou d’acheter de l’artisanat typique, le tout sur fond de concerts de rue.

L’été à Berlin fait également part belle à la musique, notamment avec la Bergmannstraßenfest, festival de jazz qui a lieu chaque année dans le charmant quartier commerçant de la Bergmannstraße, à la jonction entre Kreuzberg et Schöneberg. Les amateurs de musique classique se régaleront au Classic Open Air à Berlin-Mitte qui se tient fin juillet. Festival éclectique, il propose également des réinterprétations classiques de tubes rock et pop, dans le cadre baroque de la majestueuse place Gendarmemarkt, bordée par les coupoles des deux cathédrales. Les fêtards qui aiment la musique plus contemporaine opteront pour Loolapazoola, qui a lieu chaque fin d’été dans un lieu différent et emblématique de la ville. Ce festival mondialement reconnu rassemble des grands noms de la scène électro-rock. Le festival de la citadelle de Spandau, un peu à l’écart de la ville, est également un incontournable pour les amateurs de musique rock et scènes actuelles. C’est aussi une bonne raison pour visiter l’impressionnante fortification de Spandau, l’une des plus vieilles constructions de la région, datant du 16e siècle.

Les férus d’art et de culture seront comblés par la Nuit des musées qui se tient généralement en août : une centaine de musées et d’institutions culturelles ouvrent leurs portes jusque tard dans la nuit, l’occasion de découvrir de nombreuses collections, certaines méconnues, sous un jour nouveau. Les 48 heures de Neukölln sont également un temps fort de l’été berlinois : le temps d’un week-end, les nombreux artistes de ce quartier bohème et branché ouvrent les portes de leurs ateliers, permettant au public de découvrir à la fois des personnalités et des lieux exceptionnels.

Un séjour à Berlin en été, c’est aussi l’occasion de profiter des nombreux parcs au cœur même de la ville. L’un des plus emblématiques est certainement le Tempelhofer feld entre Neukölln et Treptow, ancien aéroport reconverti en immense parc ouvert au public. En roller, à vélo ou même à pied, traverser cet espace procure une enivrante sensation d’espace et de liberté. Des zones sont réservées aux barbecues, une tradition particulièrement appréciée des berlinois, qui permet à chacun de faire griller ce qu’il souhaite sur de petits barbecues portatifs. Cette pratique est très courante dans la ville, notamment dans les Volkspark entre Friedrichshain et Prenzlauer Berg, les quartiers les plus animés de l’est à Berlin.

L’été voit également éclore de nombreux bars éphémères en plein air, et permet de profiter des célèbres clubs berlinois à ciel ouvert : du Sisyphos avec son immense plage extérieure au Club der Visionäre à Kreuzberg et sa terrasse flottante, Berlin dévoile des espaces uniques et électrisants.

Vivre à Berlin en été, c’est aussi profiter de la nature généreuse du Brandenburg à portée de main. Plusieurs lacs, comme Lietzensee à Charlottenburg, Wannsee ou Schlachtensee, sont accessibles directement depuis le centre-ville en S-Bahn, et méritent largement d’y passer une journée. Les plus aventureux opteront pour un week-end à vélo et camping dans les rafraîchissantes forêts de pins rouges, ponctuées de nombreux lacs sauvages et préservés.

Laisser un commentaire