Les types d’immeubles de Berlin

Si Berlin est une ville cosmopolite et diversifiée, cet éclectisme se retrouve également dans son architecture. Considérablement détruite pendant la seconde guerre mondiale, la capitale allemande a conservé quelques vestiges d’avant-guerre, qui cohabitent avec des constructions plus récentes. Si la ville connait depuis le début des années 2010 un succès et une hausse des loyers et des prix de l’immobilier sans précédent, c’est une ville qui reste attractive en termes de logement avec un prix moyen de 4630 euros par m2. A noter aussi que les appartements dans la capitale de l’Allemagne sont généralement bien plus spacieux que dans la plupart des grandes villes en Allemagne et en Europe comme Munich ou Paris. Le développement du marché immobilier dans la capitale de l’Allemagne, aussi bien à l’est qu’à l’ouest depuis la chute du mur, a permis la mise en place de nombreux projets de construction et la rénovation de bâtiments d’époque dans les quartiers du centre et la mise à disposition de milliers de nouveaux bureaux et logements pour les habitants de la ville que ce soit à la location ou à l’achat.

Les immeubles d’époque de type Altbau

Dans les immeubles anciens, que l’on appelle les Altbau (littéralement ancien bâtiment), il est fréquent de trouver des parquets en chêne, dont les larges lames sur mesure sont aussi longues que les pièces, une spécificité allemande. Ces beaux parquets massifs ont souvent été recouverts de moquette ou de lino durant les années 60, c’est pourquoi il ne faut pas hésiter à sonder les sols des vieux immeubles pour remettre au jour les sols originaux. Il arrive même que ces parquets aient été peints en rouge foncé, ou en blanc, pratique encore courante aujourd’hui. Le plafond d’un immeuble Altbau berlinois est généralement orné de très belles moulures en stuc. L’immeuble Altblau a aussi la caractéritique d’avoir une importante hauteur de plafond, dépassant parfois les trois mètres cinquante, ce qui augmente l’espace de vie d’environ 25% par rapport à un immeuble récent. Cette hauteur sous plafond constitur la raison pour laquelle un immeuble Albau dépassent rarement les quatre étages. Dans ces immeubles, il est courant de trouver des appartements disposant de deux grandes pièces de la même taille. Ceci s’explique par le fait qu’au 19e siècle en Allemagne, il était courant que deux familles y vivent ensemble, une dans chaque pièce, et qu’elles partagent la cuisine.

Il est commun, depuis que la capitale de l’Allemagne s’est engagé dans un processus de gentrification quelques années après la chute du mur, de rénover de fond en comble ces immeubles d’époque, de les proposer à la location ou l’achat dans des projets de découpe (appartement par appartement) à des prix souvent plus cher. Côté façades, on assiste à une explosion de couleurs vives qui va de pair avec ces rénovations massives. C’est particulièrement flagrant dans certaines rues chics et branchées de Mitte, Kreuzberg, Friedrichshain ou du quartier de Prenzlauer Berg, notamment autour du Kollwitzkiez, où les immeubles anciens se parent de rose, de jaune et de rouge.

Les immeubles d’architecture Art Nouveau (Jugendstil)

Ces immeubles classiques, dont un grand nombre se trouvent à l’ouest de la ville, côtoient des constructions plus récentes, témoins du rôle moteur de Berlin dans le développement de l’Art nouveau et de l’art déco dans les années 1900 à 1920. L’Hotel am Steinplatz situé dans le quartier de Charlottenbourg dans l’ouest de la ville, bâtiment construit à partir de 1906 par August Endell, est emblématique du Jugenstil allemand avec ses arches et ses décors végétaux stylisés. La Mossehaus, dans le quartier du centre Mitte, qui fut construite au début des années, est par ailleurs un bel exemple du style d’immeuble paquebot, qui se développe partout en Allemagne et en Europe à la même époque. Les surfaces masardées dans certains immeubles Altbau offrent la possibilité d’y concevoir un penthouse de luxe à Berlin avec des grandes terrasses et si la configuration de l’immeuble le permet des ascenseurs privatifs peuvent même y être rajoutés.

Les immeubles Staliniens

Le style d’immeuble Stalinien, qui a connu son heure de gloire dans les années 60, est particulièrement présent dans la célèbre avenue Karl-Marx-Allee, reliant le quartier de Friedrichshain au centre de Mitte. Il s’agit de bâtiments monumentaux et imposants, conçus à l’origine pour exalter la grandeur du communisme dans l’Allemagne de l’est, RDA. Cependant, une fois à l’intérieur de l’immeuble, on se rend compte que les intérieurs des appartements sont devenus bien plus modestes depuis la chute du mur que ne le laissent imaginer ces façades ornées et grandiloquentes.

Les immeubles des années 50-70 (Plattenbau)

Berlin compte également plusieurs bâtiments « brutalistes » des années 70, appelés ainsi en raison de leurs façades en béton brut dépourvues de tout ornement. Formes géométriques et volontairement simplifiées, béton et monochromie : ces constructions autefois jugées austères regagnent peu à peu en considération et sont maintenant appréciées à leur juste valeur et pour leur parti-pris radical. En effet, l’intérieur d’un appartement Plattenbau se distingue par son côté fonctionnel et le prix à la location ou à l’achat est souvent plus intéressant que celui d’un Albau ou d’un bien immobilier neuf à Berlin. Ce courant architectural européen a été particulièrement fécond dans la capitale de l’Allemagne: parmi ces constructions emblématiques se trouvent l’hôpital du quartier de Kreuzberg, situé au bord du Landwehrkanal, l’église saint-Agnès, également à Kreuzberg, ou encore l’ambassade tchèque, dans la Wilhemstraße dans le quartier de Mitte.

Les immeubles de style industriel

On trouve par ailleurs des appartements à Berlin qui ont pris place dans d’anciennes usines, reconverties en superbes lofts : ces biens immobiliers d’exception ont souvent gardé leurs traits originaux qui en font tout le charme : murs en pierre ou en briques, sols en bétons, éléments métalliques et hauteurs sous plafond exceptionnelles. Si la plupart des manufactures de ces bâtiments industriels ont laissé la place à des immeubles de bureaux, en particulier celles qui bordent la Spree et abritent les locaux de plusieurs start-ups, quelques particuliers fortunés ont également la chance d’habiter ces « usines reconverties » et d’y concevoir avec l’aide d’un architecte un bien immobilier de style industriel. C’est le cas notamment du duo de plasticiens danois Elmgreen & Dragset qui s’est installé dans le bâtiment d’une ancienne station de pompage du quartier de Neukölln, transformé en loft d’exception.

L’architecture des bâtiments et des appartements sont donc à l’image de la ville elle-même : un ensemble riche et varié, où se superposent les époques et les styles, et qui continue sans cesse d’évoluer avec le développement du marché de l’immobilier et des prix dans la capitale de l’Allemagne.

Si vous souhaitez avoir plus d’information sur le processus d’achat d’un bien immobilier en Allemagne, n’hésitez pas à contacter notre agence immobilière fracophone à Berlin.

En ce sens, notre agence immobilière propose un portefeuille de plus de 100 appartements à vendre à Berlin dans les quartiers centraux de la ville comme Mitte, Charlottenburg et Prenzlauer Berg et dans tous les types d’immeubles.

Ausi, pour tout renseignement concernant le type d’immeuble, le marché immobilier berlinois et les prix à l’achat ou à la location, notre équipe est également à votre disposition.

Laisser un commentaire